Pas d'illustration pour ce billet

Panneaux du patrimoine

Vous souhaitez rendre visible un élément phare de votre patrimoine ? Permettre l’accès à de nouveaux espaces, tout en leur apportant une valeur ajoutée à la découverte du lieu ?

Estuarium vous propose de vous accompagner dans la réalisation et la mise en place d’aménagements et d’équipements extérieurs propres à valoriser le patrimoine de votre commune de Loire-Atlantique. Voici quelques exemples de sentiers, panneaux d’interprétation, pupitres et autres tables d’orientation réalisés par Estuarium :

Les sentiers du patrimoine  –  Les tables d’orientation  –  Les panneaux explicatifs

Les sentiers du patrimoine

La promenade est le meilleur moyen de découvrir le patrimoine d’une commune. Pour aider le randonneur à élargir l’horizon de ses intérêts et de ses connaissances, le sentier d’interprétation du patrimoine présente l’avantage de donner de la cohérence et de traiter de manière globale un ensemble d’éléments du patrimoine.

  • Eau et Paysages – Pole Métropolitain. Huit sentiers paysages particulièrement remarquables en lien avec l’eau sont actuellement en cours d’aménagement par les cinq intercommunalités de la CARENE, les communautés de communes Estuaire et Sillon et Erdre et Gesvres, et Nantes Métropole. Chaque sentier est ainsi agrémenté de plusieurs panneaux évoquant le patrimoine local, rédigés par Estuarium, sont installées ou en cours d’installation. 2019-21.
  • Sentier d’interprétation du patrimoine de Cordemais, composé de 12 panneaux en métal localisés sur les chemins de randonnées de la commune. Ces panneaux évoquent les « sites portuaires et l’industrie », « La pêche dans l’estuaire », « La navigation dans l’estuaire », « L’hydraulique agricole », « L’écosystème des marais », « L’exploitation des marais », les « Rites et croyances populaires », les « folies de l’estuaire », « La géologie et l’écologie », « Un pays de bocage », et « L’économie paysanne ». Estuarium/Ville de Cordemais, 2003.
  • Sentier d’interprétation du patrimoine militaire côtier, de 8 panneaux en lave émaillée, situé sur le sentier du Pointeau à Saint-Brevin-les-Pins : « Le corps étranger », « La maison sur le blockhaus », « Le bunker », « La forteresse sous la dune », « La garde de l’estuaire », « La défense du trait de côte » et « Le caillou sur la plage », Estuarium/Ville de Saint-Brevin-les-Pins, 2002.

Panneau du site « Eau et Paysages » de Cordemais

Panneau du site « Eau et Paysages » de l’étang du Choizeau

Site du patrimoine du Pointeau – Saint-Brevin-les-Pins

Sentier relatif à l’histoire et aux richesses du territoire de Cordemais

Les tables d’orientation

Elles permettent de comprendre le paysage auquel vous êtes confronté, tout en apportant, le cas échant, un certain nombre d’informations ou d’anecdotes intéressantes.

  • Les « Sémaphores » de Vincent Mauger. 5 exemplaires de l’œuvre « Sémaphores » jalonnent les parcours cyclables entre Nantes et Saint-Nazaire, offrant différentes « vues sur Loire » à 5 mètres de hauteur. 3 tables panoramiques et descriptives ont été réalisées au sommet de chaque « Sémaphores », pour le compte du pôle métropolitain. 2020.
  • Table d’orientation et d’interprétation du paysage  de La Colle. Cette table, située sur le GR3, évoque  « La vallée de l’estuaire de la Loire » et compare les usages passés et actuels de cet espace. Estuarium/Ville de Cordemais, 2010.
  • Table d’orientation et d’interprétation du paysage en lave émaillée située sur le point de vue de la pointe de l’Ile de la Calotte/Nation et intégrée dans une proue d’embarcation en bois. Celle-ci permet d’appréhender et de comprendre l’estuaire dans sa partie aval et de décrire les principaux éléments du paysage. Estuarium/Ville de Cordemais, 2009.

Œuvre « Sémaphores » de Roche-Maurice – St-Herblain

Table d’orientation de La colle – Cordemais

amenagements-estuarium

Table d’orientation de la pointe de l’île – Cordemais

Les panneaux explicatifs

Ils donnent des informations sur une plante ou un animal, un objet ou un bâtiment. Ce support reste un moyen efficace d’interpeller et de renseigner le visiteur.

  • Les « Sémaphores » de Vincent Mauger. 5 exemplaires de l’œuvre « Sémaphores » jalonnent les parcours cyclables entre Nantes et Saint-Nazaire, offrant différentes « vues sur Loire » à 5 mètres de hauteur. Un panneau évoquant l’environnement dans lequel s’inscrit chaque œuvre est installée à son pied, pour le compte du pôle métropolitain. 2020.
  • Panneau du patrimoine relatif au bateau dévaseur des marais de Cordemais. Il est localisé au plan d’eau de La Côte, devant le bateau. Description de l’embarcation, explication de son rôle et de son fonctionnement. Accès par flashcode à un film synthétique consacré à ce bateau. Estuarium/Ville  de Cordemais, 2013.
  • Panneau d’interprétation de la plage de la Cantine, à La Guérinière, en lave émaillée, sur le thème d’une ancienne batterie du « Mur de l’Atlantique ». Évocation de la construction, de l’organisation de ce site défensif, ainsi que de sa situation actuelle. Estuarium/Ville de La Guérinière, 2010.
  • Trois pupitres d’orientation et d’interprétation du paysage estuarien (« la morphologie estuarienne », « les marais estuariens » et « l’estuaire aménagé ») sur le belvédère en bois situé à l’intersection du bras de Loire et de l’étier de Cordemais. Estuarium/Ville de Cordemais, 2010.
amenagements-estuarium

Œuvre « Sémaphores » de L’Angle – St-Etienne-de-Montluc

Bateau dévaseur – Cordemais

gueriniere

Panneau de la batterie de La Guérinière – Noirmoutier

Un des 3 panneaux du belvédère – Cordemais

bouton_haut