Pas d'illustration pour ce billet

Grand public

Ouvrages

Dans le cadre de ses missions de diffusion de la connaissance, Estuarium a réalisé des ouvrages, à destination du grand public. Qu’ils soient oniriques, photographiques, littéraires ou encore pratiques, l’ensemble de ces livres donne à voir les richesses patrimoniales des vastes espaces d’eau et de terre de cet estuaire.

D’UNE RIVE A L’AUTRE

Ce programme est édité chaque année depuis 2008, à l’occasion des Journées européennes du patrimoine. Il rassemble, sous forme d’un poster, l’ensemble des animations à caractère patrimonial proposé au public : visites de châteaux, d’abbayes et autres monuments emblématiques, des balades théâtralisées ou musicales, des expositions photos, peinture, maquettes, des démonstrations de pêche au carrelet, de danse, des lectures, des conférences… et vous permet ainsi de mieux connaître le patrimoine estuarien.
Septembre 2015, éd. Estuarium.

Pour en savoir plus >

LE GUIDE DES MARAIS ESTUARIENS

Ce guide invite à la promenade, à la rencontre avec les marais estuariens qui offrent richesses et attraits à ceux qui les pratiquent et prennent le temps de les découvrir. Une incitation au ressourcement et au dépaysement au cœur de l’estuaire de la Loire. Ce vaste écrin de verdure d’eau et de terre de 18 000 hectares, qui n’appartient ni tout à fait au fleuve, ni tout à fait à l’Océan est riche d’une biodiversité remarquable.
Mai 2012, éd. Estuarium, 47 pages.

Pour en savoir plus >

L’ESTUAIRE VU DU FLEUVE, DE NANTES À SAINT-NAZAIRE

De l’Île de Nantes à l’entrée du port de Saint-Nazaire en passant par toutes ces petites communes qui bordent cet espace méconnu, ce guide de découverte du patrimoine de l’estuaire de la Loire révèle par le fleuve sa véritable identité. Les rives défilent sous nos yeux, nous donnant à voir et comprendre ce qui les compose tout en nous laissant entrapercevoir ce qui s’y cache au plus profond de la mémoire des lieux.
Juin 2007. Nantes, éd. Estuarium, 84 pages, 190 illustrations.

 

CŒUR D’ESTUAIRE ET AUTRES TEXTES ECRITS A CORDEMAIS

Cet ouvrage est le fruit d’une résidence d’écrivain à Cordemais sur la perception du siècle écoulé à travers le regard des habitants d’une petite commune située au cœur de l’estuaire de la Loire. Ce travail d’écriture a été confié à Bernard Bretonnière, journaliste écrivain surnommé « le poète énumérateur ».

«Tout le temps que j’ai écrit ce livre, après avoir résidé à Cordemais, j’ai repensé à une conversation que j’avais eue à Buenos Aires (au cœur d’un autre estuaire, donc) avec l’écrivain Alberto Laiseca ; il m’avait cité une phrase de Léon Tolstoï :  Si tu veux être universel, dépeins ton village. D’Aristote à François Bon, sans oublier Goethe ni Marcel Proust, tous les écrivains nous ont enseigné ce beau souci. »

2000. Ed. Ponctuation et Estuarium, 161 pages. Textes originaux de Bretonnière B. Ouvrage épuisé.

QUAND LA VILLE SE MIRAIT DANS L’EAU. QUAIS DE LOIRE A NANTES

Comme la vie elle-même, notre bonne ville de Nantes est née des eaux. Des eaux de la Loire,  de l’Erdre, de leur confluent. Et, pendant des siècles, Namnètes et autres Nantais ont construit leur ville et leur vie sur ces rivages si copieusement irrigués, bâtissant ponts et canaux, apprenant à connaître et à maîtriser la montée du flot, les crues et les décrues du fleuve. Ainsi est née « la Venise de l’Ouest », et la ville s’est fièrement appropriée le surnom, que rien ne semble justifier aujourd’hui, au point que l’on a même du mal à l’expliquer à ces jeunes générations qui ignorent encore que, sous les pavés, coulent les eaux. Cet ouvrage propose une collection de plaques photographiques, presque entièrement inédite.

Novembre 2000. Co-ed. Ponctuation et Estuarium, 103 p. Textes originaux de L. Ménanteau et de N. Perera San Martín

 

 

DÉSIRS D’ESTUAIRE

Lieu de vies, le fleuve maritime est un domaine onirique, chargé d’histoire et de poésie, propice à la créativité pour celui qui le « désire ».

Ce recueil rassemble 19 textes inédits d’écrivains et journalistes attachés à l’estuaire de la Loire. Ils expriment ici leur sensibilité à un territoire original, aux mille visages. Cette démarche littéraire place l’espace au centre de la recherche : le lieu géographique développe l’imaginaire et devient source de réflexion et d’inspiration.

1997. Nantes, éd. Siloë, 162 pages. Collectif. Ouvrage épuisé.

bouton_haut