Pas d'illustration pour ce billet

Les œuvres d’Estuaire

 

lvan1

Depuis 2016, Estuarium est missionné par Le Voyage à Nantes pour réaliser et développer des animations auprès du public scolaire en lien avec le parcours artistique Estuaire.

Estuaire Nantes<>Saint-Nazaire est un parcours artistique et culturel initié et dirigé par Jean Blaise, directeur du Voyage à Nantes. Sous la forme de 3 biennales (2007, 2009, 2012) des artistes contemporains ont créé des œuvres, in situ, sur l’ensemble du territoire estuarien. Ces œuvres jalonnent le paysage estuarien, en proposant une relecture de ce territoire. Lors des 3 biennales, Le Voyage à Nantes et Estuarium ont conçu et mis en œuvre un programme en direction des scolaires: « Art contemporain, Territoire et Patrimoine ». Plus de 5000 élèves ont ainsi pu étudier le territoire dans ses dimensions environnementales, patrimoniales et culturelle. C’est donc naturellement, que Le Voyage à Nantes a de nouveau missionné Estuarium pour organiser les animations auprès du public scolaire.

Voici quelques propositions d’animations pour une éducation artistique et culturelle :

Arts et paysages

  • L’estuaire de la Loire, terre d’inspiration
    A partir du croquis, les élèves s’exercent à la lecture de paysage. Ils étudient l’évolution de la représentation du paysage dans l’art, au fil des siècles. Ils appréhendent, entre autres, les liens étroits qui unissent les œuvres de la biennale Estuaire au territoire. Différentes pratiques artistiques seront proposées, au choix : croquis, dessin, pastel, land’art ou encore peinture au couteau…
    A savoir : toute l’année, en extérieur et en salle. Plusieurs sites possibles : Cordemais, Couëron, Lavau-sur-Loire, Le Pellerin, St-Brevin-les-Pins…
    Niveau : Cycles 2 et 3.
    Durée : 1/2 journée ou 1 journée.
  • Le territoire estuarien vu par les artistes
    William Turner, Yvon Labarre, Tatzu Nishi… tant d’artistes se sont intéressés à l’estuaire pour nous offrir leur visions sensibles du territoire. L’étude des paysages et des œuvres les représentant permet d’aborder des questions touchant à l’histoire d l’art : évolution des techniques, regards portés sur le paysage, supports utilisées… Comment a évolué l’image du territoire à travers le temps ? Quel(s) message(s) les artistes nous font-ils passer ? Autant de problématiques qui touchent au développement du territoire et qui encouragent les élèves à une approche analytique et sensible de ces représentations par le biais d’une initiation à une technique artistique en particulier (croquis, photo, peinture au couteau, dessin naturaliste…).
    A savoir : activité à la carte, toute l’année, en extérieur et en intérieur.
    Niveau : 2nd degré.
    Durée : 1/2 journée ou 1 journée.

Collection Estuaire

  • L’art in situ pour mieux comprendre l’estuaire de la Loire
    Immergés dans le paysage estuarien, les élèves étudient une œuvre de la Biennale Estuaire. Ils analysent son lien au territoire et le message que l’artiste a voulu faire passer, avant de formuler leur propre approche de l’œuvre. Ils imaginent alors des productions artistiques, reprenant les couleurs, les formes, ou encore la verticalité ou l’horizontalité de l’œuvre étudiée.
    A savoir : toute l’année, en extérieur, à Cordemais, Couëron, Lavau-sur-Loire, Le Pellerin, Nantes, Paimbœuf ou St-Brevin-les-Pins…
    Niveau : Cycles 2 et 3.
    Durée : 1/2 journée.
  • La création au service du patrimoine
    Le long du parcours Estuaire, découvrez la genèse des œuvres et le rôle du parcours dans la construction du territoire. Des artistes du monde entier se sont inspirés de l’estuaire de la Loire, pour réaliser des œuvres in situ. Autour de plusieurs d’entre-elles, vos élevés comprendront comment les lieux ont été choisis, aménagés. Comment les œuvres ont-elles été accueillies par les habitants et le public ? Comment ont-elles permis de valoriser le patrimoine estuarien ?…
    A savoir : activité à la carte, toute l’année, et en extérieur.
    Niveau : Cycles 3 et 2nd degré.
    Durée : 1/2 journée ou 1 journée.
  • Spécialité Arts : Du projet à la réalisation d’une œuvre monumentale, Serpent d’océan
    Comment ce squelette de serpent s’est-il échoué sur l’estran ? Au delà de l’imaginaire que suscite cette œuvre, des questions pratiques/techniques se posent. Sculpture monumentale, in situ quelles problématiques a-t-il fallu résoudre pour que le Serpent d’océan de Huang Yong Ping puisse voir le jour ? Quelle est la génèse de cette œuvre ? Autant de questions auxquelles vos élèves seront accompagnés pour trouver les réponses lors d’un jeu de rôle.
    A savoir : à St Brevin les Pins, toute l’année, et en extérieur.
    Niveau : Terminale.
    Durée : 1/2 journée.

NOUVEAUTÉS : Immersions Nazairiennes

  • Jardin du tiers paysage : 3 jardins, 3 ateliers pour vivre l’œuvre de Gilles Clément
    Après une découverte globale de l’œuvre et du travail de l’artiste, les élèves se répartissent en trois groupes pour un travail autour du paysage, de la création artistique et de l’observation scientifique. Entre histoire, géographie, éducation culturelle et scientifique ils s’approprient ainsi l’essence du parcours artistique Estuaire, bien présente sur cette œuvre. Cette vision d’ensemble, transversale et pluridisciplinaire étant la base de travail.
    A savoir : sur le toit de la base sous-marine, St Nazaire.
    Niveau : 2nd degré.
    Durée : 1/2 journée.
  • L’estuaire, entre industrie, nature et culture
    Comment un pied, un pull over et un système digestif ont-ils pu prendre racine sur l’estran à St Nazaire ? À partir d’une lecture de paysage participative, les élèves s’immergent dans le paysage Nazairien de la pince de crabe. Ils y découvrent la nouvelle œuvre du parcours artistique Estuaire, tentent de la décrypter avant de participer à un jeu de rôle autour de la mise en place d’œuvre in situ.
    A savoir : place du commando, St Nazaire.
    Niveau : C3 et 2nd degré.
    Durée : 1/2 journée.
  • Estuaire, ou l’art de provoquer des émotions
    Rencontrer l’œuvre Le pied, le pull over et le système digestif, s’exprimer sur les émotions qu’elle nous inspire, s’interroger sur la volonté de provoquer… Pour mieux connaître l’œuvre et les artistes, mais surtout le territoire sur lequel les sculptures ont été implantées, les élèves participent à un rallye photo patrimoine. Ainsi, par la suite ils associeront les éléments paysagers à l’œuvre et aux messages artistiques avant d’imaginer une 4ème sculpture venant mettre un point final au parcours artistique.
    A savoir : site de la pince de crabe, St Nazaire.
    Niveau : C3 et 2nd degré.
    Durée : 1 journée.
  • 1 ville / 3 œuvres : Collection Estuaire à St Nazaire
    Au départ du Jardin du Tiers-Paysage, les élèves rencontrent une à une les 3 œuvres Nazairiennes, comprennent les liens entre le parcours artistique et le territoire. Entre coupe paysagère, travail d’écriture et relevé floristique sur le 1er site – expression musicale ou corporelle au regard de la Suite de triangle – et activités d’appropriation puis de création autour de la nouvelle œuvre, c’est une journée placée sous le signe de l’éducation artistique et culturelle que nous vous proposons.
    A savoir : à St Nazaire, les déplacements entre les 3 sites nécessitent un car.
    Niveau : C3 et 2nd degré.
    Durée : 1 journée.

Rallye sensoriel au Jardin étoilé

  • Découvrir le Jardin étoilé et l’estuaire de la Loire avec ses sens. Jouer dans une œuvre, expérimenter, vivre l’estuaire
    Au fil d’un parcours libre ponctué d’activités ludiques au sein même de l’œuvre Le Jardin étoilé de Kinya Maruyama, les élèves, répartis en équipes, découvriront à partir de leurs sens, les richesses du patrimoine estuarien. Les thèmes abordés lors de ce rallye sont : la faune de l’estuaire ( les oiseaux, les poissons, les espèces invasives ou protégées…), l’eau de la Loire, le vent dans l’estuaire ou encore la présence de l’Homme.
    Entre jeu d’observation, d’écoute, d’écriture ou de défis… vos élèves apprendront à découvrir l’estuaire en s’amusant avec leurs sens dans une œuvre d’art.
    A savoir : à Paimbœuf.
    Niveau : Cycles 1, 2 et 3.
    Durée : 1/2 journée.

Mise à disposition du Kiosque ESTUAIRE, Le pied, le Pull-over et le Système digestif

Sur une période ou sur quelques semaines, sur simple demande et sous couvert d’assurance, nous pouvons vous mettre à disposition le Kiosque ESTUAIRE, véritable kit de ressources autour de la nouvelle œuvre du parcours Estuaire : Le pied, le Pull-over et le Système digestif de Daniel Dewar et Grégory Gicquel.

 

 

 

Pour tout renseignement, n’hésitez pas à nous contacter au 02 40 57 71 80 ou à estuarium@estuarium.fr

 

bouton_haut