Pas d'illustration pour ce billet

Les œuvres d’Estuaire

 

lvan1

Depuis l’année scolaire 2016-2017, Estuarium est missionné par Le Voyage à Nantes pour réaliser et développer des animations auprès du public scolaire en lien avec le parcours artistique Estuaire.

Estuaire Nantes<>Saint-Nazaire est un parcours artistique et culturel initié et dirigé par Jean Blaise, directeur du Voyage à Nantes. Sous la forme de 3 biennales (2007, 2009, 2012) des artistes contemporains ont créé des œuvres, in situ, sur l’ensemble du territoire estuarien. Ces œuvres jalonnent le paysage estuarien, en proposant une relecture de ce territoire. Lors des 3 biennales, Le Voyage à Nantes et Estuarium ont conçu et mis en oeuvre un programme en direction des scolaires: « Art contemporain, Territoire et Patrimoine ». Plus de 5000 élèves ont ainsi pu étudier le territoire dans ses dimensions environnementales, patrimoniales et culturelle. C’est donc naturellement, que Le Voyage à Nantes a de nouveau missionné Estuarium pour organiser les animations auprès du public scolaire.

Voici quelques propositions d’animations pour une éducation artistique et culturelle :

Arts et paysages

  • L’estuaire de la Loire, terre d’inspiration
    À partir de croquis, les élèves s’exercent à la lecture de paysage. L’étude des paysages et des œuvres les représentant permet d’aborder des questions touchant à l’histoire de l’art : évolution des techniques, regards portés sur le paysage, supports utilisés…. Comment a évolué l’image du territoire à travers le temps ? Quels messages les artistes nous font-ils passer ? Autant de problématiques qui touchent au développement du territoire et qui encouragent les élèves à une approche analytique et sensible de ces représentations par le biais d’une initiation à une technique artistique en particulier (croquis, dessin, pastels, photo, peinture au couteau, dessin naturaliste, land’art…).
    A savoir : toute l’année, en extérieur et en salle, plusieurs sites possibles : Cordemais, Couëron, Lavau-sur-Loire, Le Pellerin, St-Brevin-les-Pins…
    Niveau : Cycles 2 et 3, et 2nd degré
    Durée : 1/2 journée ou 1 journée.

La maison dans l’estuaire

  • Que nous raconte une maison ?
    En partant de la « Maison dans la Loire », oeuvre d’Estuaire, de ses mystères et de son implantation, les élèves découvrent, par le biais de l’observation des habitations Couëronnaises et du paysage qui les entoure, les grandes époques qui ont marqué l’estuaire de la Loire. Grâce à des énigmes, et munis de leur carnet de route, ils comprendront le lien entre l’architecture des maisons et leurs occupants, mais aussi, les contraintes auxquelles l’habitat est soumis en rive du fleuve.
    A savoir : toute l’année, en extérieur, à Couëron.
    Niveau : Cycles 2 et 3 et 2nd degré.
    Durée : 1 journée.

Collection Estuaire

  • 1/2 journée : L’art in situ pour mieux comprendre l’estuaire de la Loire
    Immergés dans le paysage estuarien, les élèves étudient une œuvre de la Biennale Estuaire. Ils analysent son lien au territoire et le message que l’artiste a voulu faire passer, avant de formuler leur propre approche de l’œuvre. Ils imaginent alors, des productions artistiques, reprenant les couleurs, les formes, ou encore la verticalité ou l’horizontalité de l’œuvre étudiée.
  • 1 journée : La création au service du patrimoine
    Le long du parcours Estuaire, découvrez la genèse des œuvres et le rôle du parcours dans la construction du territoire. Des artistes du monde entier se sont inspirés de l’estuaire de la Loire, pour réaliser des œuvres in situ. Animation entièrement à la carte, en car ou en bateau, partez à la découverte de plusieurs œuvres du parcours pour en découvrir l’histoire et initiez vous à quelques pratiques artistiques.
    A savoir : activité à la carte, toute l’année, et en extérieur.
    Niveau : 1er et 2nd degré.
    Durée : 1/2 journée ou 1 journée.

Quel DD pour l’estuaire ?

    • L’estuaire est au cœur d’enjeux de développement durable dont dépend l’avenir social, économique et environnemental du territoire. Comment concilier l’économie industrialo-portuaire et la préservation des zones humides ? Quelles mises en valeurs pour ce territoire ? La Villa Cheminée, représentante du parcours Estuaire illustre bien l’importance de ces oeuvres in situ dans la compréhension et l’appropriation du patrimoine. Un jeu de rôle permet de mieux cerner les enjeux du DD sur notre territoire

Newsletter  2016 Newsletter 2017
 
 
 
 
Pour tout renseignement, n’hésitez pas à nous contacter au 02 40 57 71 80 ou à estuarium@estuarium.fr

bouton_haut